Partager |    
Version imprimable

Programme pancanadien d'évaluation (PPCE)

Le Programme pancanadien d'évaluation (PPCE) est l'initiative la plus récente du CMEC pour informer la population canadienne de la santé de ses systèmes d'éducation et de leur capacité à répondre aux besoins des élèves et de la société. Les données recueillies lors de ces évaluations cycliques sur le rendement des élèves en mathématiques, en lecture et en sciences aident les provinces et territoires à analyser leurs programmes d'études et à améliorer leurs méthodes d'évaluation. Comme les programmes scolaires varient d'une instance à l'autre, la comparaison des résultats est une tâche complexe; ces tests permettent tout de même de voir si les élèves du Canada atteignent tous un rendement semblable au même moment durant leurs études.

Programme d'indicateurs du rendement scolaire

La première évaluation du PPCE a été réalisée en 2007. Le programme précédent, le Programme d'indicateurs du rendement scolaire (PIRS), existait depuis 1993. Il a été lancé par les provinces et territoires, sous l'égide du CMEC, pour évaluer le rendement des élèves de 13 et 16 ans. De 1993 à 2004, neuf évaluations du PIRS ont été réalisées, de sorte que chacune des matières (mathématiques, lecture et écriture, sciences) a été évaluée trois fois. Les tests, conçus en anglais et en français, étaient distribués à un échantillon aléatoire d'élèves.

Élaboration du Programme pancanadien d'évaluation

En 2003, le CMEC a reconnu qu'il était temps de créer un nouveau Programme pancanadien d'évaluation pour tenir compte des nouveaux programmes d'études et de l'importance accrue que les provinces et territoires accordent aux évaluations internationales, et pour permettre l'évaluation de trois matières principales, soit les mathématiques, la lecture et les sciences. Le PPCE répond à tous ces objectifs. Chaque test comprend des questions sur une matière principale, auxquelles répondent la majorité des élèves, ainsi que des questions sur les deux autres matières, mais de façon secondaire, auxquelles un moins grand nombre d'élèves répondent. Le PPCE produit ainsi des résultats sur les trois matières.

Résultats du PPCE

Grâce à la taille des échantillons, le PPCE permet le calcul des résultats au niveau pancanadien et par instance. Le PPCE, et le PIRS avant lui, ne sont pas destinés à remplacer les évaluations provinciales et territoriales, mais plutôt à leur servir de complément. Compte tenu de l'échantillonnage aléatoire et de la nature de l'évaluation du PPCE, il ne s'agit pas non plus d'une mesure du rendement individuel des élèves. Les instances peuvent valider les résultats de leurs propres évaluations par rapport aux résultats du PPCE et ceux du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA).

Le contexte d'apprentissage

Les évaluations du PPCE et du PIRS fournissent aussi de l'information sur les contextes dans lesquels s'enseignent les mathématiques, la lecture et l'écriture ainsi que les sciences dans les systèmes éducatifs du Canada. L'information sur les contextes est recueillie au moyen de questionnaires remplis par les élèves, le personnel enseignant et les directions d'établissements. Les élèves répondent à des questions sur leur milieu d'apprentissage et l'importance qu'ils accordent à la matière évaluée.